Produits Bio en terre inconnue pollution des sols et alimentation saine

Manger bio est aujourd’hui une volonté partagée par de plus en plus de consommateurs soucieux de leur santé. Ce désir de retour à une alimentation saine et naturelle pousse ces consommateurs à rechercher des solutions alternatives aux circuits de la grande distribution pour s’approvisionner en produits frais et bio.

Néamoins tout n’est pas si simple et vouloir produire pour soi ou pour des collectifs réunis au sein d’associations peut vite tourner au cauchemar.

C’est le cas de jardins familiaux partagés dans une ville du nord de la France. Après des analyses effectuées sur la production de ces jardins, des taux de polluants largement supérieurs au tolérable sont découvert obligeant à fermer en urgence ces jardins.

Des études seront menées afin de proposer des solutions. Mais un diagnostic de pollution des sols effectué en amont de l’exploitation des terres aurait pu alerter sur un danger. Comme nous pouvons le voir sur la photo prise en 1968, ces parcelles étaient construites et les bâtiments ne laissent planer qu’un faible doute sur la destination industrielle du lieu.

1968_dégradé

 

Après une étude historique des parcelles, le professionnel du diagnostic de pollution des sols aurait effectué des prélèvements de terre pour analyse. Les taux de pollution mis à jour, le danger pouvait être écarté.

Faire réaliser un diagnostic de pollution des sols permet de vérifier que vos usages actuels ou futurs ne mettront pas en danger la santé des occupants ou des utilisateurs directs ou indirects de votre sol.

Même le projet d’un simple potager devrait faire l’objet d’un audit de pollution afin de vérifier que votre désir de bien vous nourrir soit compatible avec le sol que vous exploitez.